Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Famille de cœur

C’est une plage du midi de la France où les familles profitent du soleil pas trop fort et des vagues pas trop violentes. Un petit air maintient une température propice aux mouvements et non pas à l’abrutissement sur les serviettes. Les enfants ont oublié les jeux vidéo et tous les méchants des écrans pour se frotter aux lois de la mécanique des fluides et des mélanges eau et sable. Les papas se transforment en architectes des plages et entrainent leur progéniture dans la construction d’ouvrages pharaoniques ou de canaux complexes avec écluses, chutes et torrents de boue. Les mamans en profitent pour se laisser aller sous la caresse du soleil et déconnecter leur surveillance génétique. Les grands parents sourient avec tendresse en contemplant l’imagination et la joie de leurs générations.

Près de moi deux enfants jouent. Un garçon et une fille, entre 5 et 10 ans, s’amusent comme tous les autres enfants, plongés dans leurs constructions dont la cohérence rendrait sceptique tout professionnel du bâtiment. Peu leur importe, ils ont la certitude de leur âge, celui où tout est possible, où rien ne les arrête. Ils rient, s’auto congratulent sur leurs créations, s’échangent leurs râteaux, pelles et seaux. Je reconnais sur leurs visages les traits des habitants du pays du matin calme, la Corée du Sud. Mon regard cherche les parents. Ils sont à dix mètres de moi. Les yeux de la maman brillent, elle sourit de bonheur en déposant son regard maternel sur ses enfants. Le papa, dans une attitude bienveillante, n’en perd pas une miette non plus. Il y a aussi la mamy que la petite fille vient embrasser et mouiller avec un sourire espiègle, avant de retourner vers son grand frère qui la cherche déjà du regard. Voilà une jolie famille bienheureuse comme il en a des dizaines autour de moi.

Le temps s’égrène au rythme du passage des maitres-nageurs surveillant les baigneurs depuis le bord de la plage ou dans leur canot pneumatique. Des êtres humains partagent des instants de plénitude, se laissent aller dans leur bonheur simple et partagé. Pourquoi cette famille m’a-t-elle attiré plus qu’une autre ? Quelles vibrations complexes ai-je senti se dégager entre les parents et les enfants ? Je cherche. Ah oui, ça y est, la maman est très blonde et le papa n’a pas vraiment les yeux bridés.

Je n’avais rien remarqué.

 

Crédits textes et photos : © Emmanuel Cockpit

Article rédigé dans le cadre de ma participation au jeu www.easyvoyage.com/easygame

Tag(s) : #Portraits

Partager cet article

Repost 0