Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit précis de campagne électorale pour les nuls

Tu es candidat à une élection ? Tu dois concocter un programme, rédiger un tract, persuader que tu es le meilleur et tu es à court d’idées ? Ne crains rien ! Voici de quoi construire un argumentaire choc qui t’ouvrira les voies des isoloirs…

Pour les candidats :

  • Préciser que l’équipe est dynamique (on attendait autre chose ?) et qu’elle est au service de la population (les pourboires sont compris ?)
  • Montrer que les candidats de la liste sont rassemblés (sur la photo, certes), qu’ils sont de proximité (au moment des élections, oui), qu’ils partagent les mêmes valeurs (en Euros ?)
  • Insister sur le fait qu’ils sont issus des territoires (ça fait un peu DOM-TOM, non ?) où ils sont ancrés (ça fonctionne aussi pour les départements qui n’ont pas de front de mer ?)
  • Souligner que l’équipe relève les défis (même pas  peur !), qui sont bien sûr immenses (sinon à quoi elle sert)

Saupoudrer le tout d’audace nouvelle, de vision globale et de détermination sans faille (ils sont prêts à tout pour être élus) et bien s’approprier le tout : nos jeunes (hé oui, ils votent dès 18 ans), nos anciens (vieux, c’est pas bien), nos territoires (à nous, pas aux autres), nos valeurs (les nôtres, celles que les autres ne savent pas apprécier), notre identité (française ?), nos terroirs (Ahhh ! La cuisine du terroir, les recettes du terroir ! C’est mamy sans pesticides qui transmet d’un regard bienveillant des siècles de compétence et de savoir-faire).

Pour le programme :

  • Donner la priorité à l’emploi (comme pour les emplois clientélistes dans les collectivités locales et leurs organes satellites où on embauche les copains ?) et construire un avenir pour les jeunes (même si ce sont des vieux qui décident)
  • Réconcilier l’écologie, l’emploi, l’urbanisme, la santé, la qualité de vie, la tolérance, la solidarité (il faudrait être stupide pour ne pas être d’accord)
  • Soutenir l’agriculture responsable (qui ne veut pas manger sain des produits respectueux de la nature) et caresser  l’élevage dans le sens du poil (faut tuer les animaux mais avec respect)
  • Qualifier la région de forte (mais comme le voisin est encore plus fort…), pleine de ressources (quitte à insister sur le patrimoine forestier), qu’elle doit rayonner (si on peut éviter les centrales nucléaires quand même) et gagnante (avec ce que le contribuable paie, c’est sûr)
  • Insister sur la solidarité intergénérationnelle (hé oui, on vote toute sa vie), les infrastructures (on veut du beau macadam et des salles communales partout), le numérique (20 Mo pour Internet et 4G sur mon smartphone au milieu de la forêt).

Assaisonner avec  quelques expressions de base : Relever les défis, Choix stratégique,  Aller de l’avant, Axes sociaux prioritaires, Projets attractifs et porteurs d’espoir, Alternatives prometteuses,  Dynamique cohérente, Dossiers concrets (dans n’importe quel ordre, elles suffisent pour construire un argumentaire percutant).

Petit exercice pratique :

Tu as 20 expressions pour construire un discours : partenariat, développement, local, vie associative, acteurs, habitants, interculturel,  citoyenneté, décentralisation, proximité, démocratie, lien social, partenariat, solidarité, diagnostic partagé, mondialisation, développement, projet, participation, contrats (dans n’importe quel ordre, elles suffisent pour construire un argumentaire percutant).

Solution :

Crédits textes et photos : © Emmanuel Cockpit

Tag(s) : #Humeurs

Partager cet article

Repost 0