Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2-copie-4

 

Certains d’entre vous ont souhaité connaître la suite de mon histoire contée dans « Le juste prix du vrai travail », celle où je me disais que l'aventure humaine réservait tant de bienheureuses surprises. J’y avais proposé d’échanger mes compétences informatiques contre le savoir-faire en espaces verts d’un paysagiste.

Adrien est donc venu chez moi. Nous avons tondu, taillé, coupé, élagué et évacué plusieurs remorques de déchets. Il m’a aussi appris à entretenir une débrousailleuse et retendre une chaîne de tronçonneuse. Cette dernière ayant épargné nos doigts, nous fûmes prêts pour les utiliser sur un clavier.

Il arrive avec un léger sourire. J’essaye de déterminer s’il est intimidé et tente de se donner une contenance teintée d’un verni d’aplomb, ou au contraire s’il se sent sûr de lui, mais tempère son enthousiasme et son engouement. Nous commençons par parler de tout et de rien pour nous mettre à l’aise. Il a trouvé un travail plus stable dans cette période propice aux travaux d’extérieurs. Puis nous nous dirigeons vers l’écran noir. Il attend et me regarde l’œil interrogatif. Je lui conseille alors de trouver lui-même comment démarrer le PC, parce le sien ne sera sûrement pas comme le mien. Il rigole : « Ah oui, il faut de l’électricité ! »

Après les manœuvres de base, je lui explique que la souris et le clavier servent à saisir des informations et que l’écran sert à les visualiser. Il met la main sur la souris et constate aussitôt le déplacement du curseur sur l’écran en fonction de ses mouvements. « Ca j’avais compris », me dit-il, l’air un peu chagriné. D’accord, je saute le niveau Maternelle et Primaire et je passe directement au Collège. Mais comme il aime bien aussi la mécanique, je fais un passage en Lycée Technique. Nous ouvrons le capot pour visualiser carte mère, mémoire, alimentation et disque dur. Il est surpris que le plus important prenne le moins de place.

Puis tout s’enchaîne rapidement : clic, double-clic, bouton droit pour le menu contextuel, effacement de l’historique Internet (vous voyez ce que je veux dire, surtout pour les postes familiaux partagés). Nous parlons des favoris, de l’importance de l’anti-virus et de l’existence de l’adresse IP. Je veux lui faire comprendre qu’il sème ses cartes de visite partout sur Internet, même si ce n’est pas en clair, mais qu’un juge peut demander l’identité d’un internaute au fournisseur d’accès. « Ah, me dit-il, faut pas faire le con alors… » 

Je regarde ses mains sur le clavier. Ses doigts courent sans difficultés sur les lettres et l’index clique sans hésitation sur la souris. Elles ne sont pas vraiment manucurées mais savent cependant caresser les fleurs, les enrober par-dessous pour leur donner l’orientation adéquate et le volume épanouissant. Alors pourquoi l’utilisation du clavier serait-elle plus difficile pour lui ? Il apprend vite, n’hésite pas à prendre des initiatives et ne pose pas trop de questions. Suis-je un bon professeur ou est-il un bon élève ? C’est vraisemblablement parce qu’il a envie d’apprendre et que j’ai envie de partager.

Crédit textes et photos : © Emmanuel Cockpit


Tag(s) : #Vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0