Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OK.jpg

 

L’offre mobile illimitée de Free ne concernerait-elle que le territoire national ? Ma propre expérience à l’étranger m’a amené à m’interroger sérieusement sur le sujet.


Je suis parti avec 4 appareils mobiles, dont 3 avec une puce Free et l’abonnement à l’offre illimitée à 19,99 €/mois (l’offre à 2 €/mois ne concerne que la France). Pas 4 appareils pour moi tout seul, je ne suis pas smartphonicien ni mobilophile (et encore moins mobilo avec fil). Je me suis rendu pas très loin, pas à l’autre bout du monde, pas dans un pays exotique. Juste en Europe, à moins de 3 heures de voiture de chez moi, en Autriche.


Arrivés sur place, les 3 ados se précipitent sur leurs doudous, à la recherche frénétique des opérateurs du pays, un peu comme un naufragé du désert sur une gourde d’eau. Pas moins de 4 opérateurs proposent leurs services dans cette vallée encaissée. Il y même Orange AT. Pourtant le Sony Xperia, le Samsung Wave II ou l’i-phone restent désespérément muets à la grande indignation des 3 ados qui ont tous un bac+5 en sms-mania et sont experts dans toutes les formes de multimédia incrustées dans leurs oreilles, leurs poches et au bout de leurs doigts. « Je le savais » vocifère l’un d’eux, on aurait dû se méfier, dans Autriche, il y a « triche ».


Alors j’ai cherché si j’étais le seul dans ce cas, et je suis tombé sur le site Free Mobile Asso. J’y découvre qu’un bug facturait certaines communications passées depuis l’étranger à 2,90 €/mn au lieu de 0,42 €/mn. Et j’y lis aussi de nombreux témoignages qui corroborent mon expérience. Des problèmes d’émission ou de réception d’appels et de sms dans de nombreux pays proches (Allemagne, Irlande, Luxembourg, Grande Bretagne) mais aussi plus lointains (Etats-Unis, Inde,…), et des problèmes avec la réception de sms venant d’Allemagne ou de Norvège par exemple, tout en étant en France. Un correspondant déclare que son fils l'appelle de Madrid et il obtient la réponse suivante "Ce numéro n'existe pas".


Certains ont voulu fuir, et retourner chez leur ancien opérateur, tout en gardant toujours leur numéro, bien sûr. Impossible pour eux, le RIO (le code qui sert à garder son numéro) communiqué par Free semblerait inutilisable. Volontairement bloqué ?


Donc, pas de signal Free pour moi en Autriche. Ah si, à 2300 m, sur le réseau de la Suisse, à quelques kilomètres à vol d’oiseau. Je savais que l’opérateur était capable de franchir toutes les montagnes, mais je ne le voyais pas comme cela ! La mobilité de Free s’arrêterait-elle là où l’on croit qu’elle commence ?


Crédit textes et photos : © Emmanuel Cockpit

Tag(s) : #Vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0