Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une extraterrestre que l'on adopterait bien

Morgan Lilou. Un pseudo de plus parmi tant d’autres sur la toile si enivrante du net. Pourtant, un jour, vous tombez sur elle, par une amie d’un ami. Vous la découvrez, vous souriez en la lisant, vous acceptez sans concession son orthographe poétique et ses élans de tendresse qui débordent de ses écrits. Elle partage avec vous ses photos, sa joie et son amour, sa vision du monde où seule transparait l’envie de faire plaisir aux autres. Tout va bien, il y a toujours un petit mot de poésie qui vous attend, délicatement déposé par une petite abeille pleine d’énergie.

Comme fait-elle, vous dites-vous. Par quel chemin parvient-elle à vous apporter sérénité et sourire après une journée éreintante et pleine de fureur ? Elle ne sait sans doute pas elle-même, c’est comme ça, c’est Lilou l’abeille qui inlassablement vient butiner sur les parterres de vos envies et de vos plaisirs. Le Bzzz de ses vibrations se mélange avec les Bizzz de sa tendresse.

Et puis un jour, la petite abeille qui a prodigué tant d’amour, voit des couleurs déraisonnables teinter ses alentours. Elle faiblit sous le joug des ennemis de la ruche qui tentent de la déstabiliser. Elle redouble d’effort, distribue ses réserves d’affection, sa bienveillance et sa douceur, sans compter et tout azimut. Mais elle est seule, et les ombres maléfiques multiplient leurs efforts pour briser l’enthousiasme et l’ardeur de Lilou. Elle décide de suivre un autre chemin qui va l'éloigner de tous ceux qui l'aiment.

Une de ses dernières publications, c’est un lien sur Summertime de Janis Joplin. Janis, amplificatrice de nos espoirs, qui glisse avec délice sur nos esprits, que l'on écoute avec supplice, violatrice de nos âmes, traductrice de nos délires, narratrice de nos folies, idéalisatrice de notre vie. Un de ses derniers messages à mon intention, ce fut « wHAH Emmanuel t'as tout compris je reconnais le maitre des mots magnifik bzzzzzzzz ». Et bien non, je n’ai rien compris, je suis passé à côté de l’essentiel, parce que tu as décidé de nous quitter en nous laissant avec toutes nos interrogations. Mais tu ne t’en tireras pas comme ça, tu as laissé des traces qui ne s’effaceront pas de sitôt. Je ne suis qu’un de tes nombreux amis, pas si virtuel que ça en fait, et je ne risque pas de t’oublier.

Lilou, c'est un bonbon tendre qui roule dans la bouche, tout en douceur, tout en rondeur, velouté sur la langue. C'est comme dans le film « le 5ème élément », c’est une extraterrestre que l'on adopterait bien.

Bizzz l’abeille.

 

morgan_lilou_2

 

Crédit textes : © Emmanuel Cockpit

Crédit photos : © Morgan Lilou

 

 

Tag(s) : #Portraits

Partager cet article

Repost 0